Le collège

La réforme entre en vigueur à la rentrée 2016. Vous trouverez ici les points principaux.

Vous êtes en fin de 3e, et vous et votre famille êtes en désaccord avec la décision d'orientation du chef d'établissement. Voici les différentes étapes qui s’offrent à vous. Attention, il est important de respecter la procédure !

En fin de 3e, le conseil de classe émet une proposition pour vous orienter soit en 2de générale et technologique (pour préparer un bac général ou technologique), soit en 2de professionnelle (pour préparer un bac professionnel) ou encore en 1re année de CAP (certificat d'aptitude professionnelle).

Un dialogue avec le chef d'établissement

Votre avis compte et si la proposition émise par le conseil de classe ne correspond pas à vos vœux, le chef d'établissement vous reçoit automatiquement, vous et votre famille, afin d'en discuter et de recueillir vos observations. A la suite de cet entretien, deux cas sont possibles :

  • - le chef d'établissement change sa décision pour aller dans votre sens (par exemple, en vous accordant d'aller dans telle ou telle voie)
  • - le chef d'établissement maintient sa décision initiale

C’est à vous de décider : soit vous acceptez parce que la décision vous convient soit vous n'êtes toujours pas d'accord.

Si le désaccord persiste, deux choix s'offrent à vous :

Vous pouvez demander le maintien dans la classe d'origine ou faire appel dans un délai de 3 jours ouvrables.

Le maintien dans la classe d'origine est possible en 3e lorsque les parents (ou les représentants légaux) n'obtiennent pas satisfaction pour les voies d'orientation demandées.


Passer en commission d'appel

 

Vous pouvez appuyer votre recours auprès de la commission d'appel par une lettre argumentée (difficultés familiales, de santé, projet professionnel de l'enfant...) et demander à y assister pour faire entendre vos arguments (ce n'est pas obligatoire).

 

Lors de cette commission, les motifs respectifs des uns et des autres sont entendus à tour de rôle pour délibérer objectivement. Soit la commission d'appel vous donne raison soit elle entérine la décision du chef d'établissement.
Dans ce deuxième cas, vous pouvez accepter la décision ou demander le maintien dans la classe d'origine

Le redoublement devient maintenant exceptionnel. Il concerne tous les niveaux et il est mis en œuvre dans les conditions suivantes :

- Il doit être de nature à pallier une période importante de rupture des apprentissages scolaires

- Il est nécessaire d’obtenir l’accord écrit des représentants légaux de l’élève

- L’avis du conseil de classe est requis

- Il doit faire suite à une phase de dialogue avec le chef d’établissement

- Lorsqu’un élève est autorisé à redoubler, un accompagnement pédagogique spécifique doit être mis en place.

La MIJEC

La Mission d'Insertion des Jeunes de l'Enseignement Catholique accueille, conseille et accompagne les jeunes :

  • -en situation de rupture scolaire
  • -ayant quitté leur établissement depuis moins d'un an
  • -en recherche de formation ou d'emploi

Voici la plaquette de présentation :

Voici les coordonnées des personnes chargées de la MIJEC en 2016/2017 :

Formation Post-Bac

Cliquez ici pour retrouver notre brochure feuilletable en ligne ainsi qu'une version PDF à télécharger